Le cataplasme aux graines de lin

Avec le froid et l’humidité, on attrape facilement un rhume ou la grippe. Le pire dans tout ça, c’est pas les mouchoirs en papier usagés qui s’amoncellent non. C’est cette petit toux sèche et bien irritante qui persiste un bon moment. Vous voyez de quoi je parle non ?

Pour les personnes âgées, comme Papy GraineDeLin, ça peut même entraîner des complications !

Mais il est possible de lutter contre cette vilaine toux en 48 heures voire même de la supprimer de manière entièrement naturelle. Grâce à nos bienfaitrices : les graines de lin, utilisées cette fois-ci en cataplasme.

Non seulement capable de vous soulager de votre toux, le cataplasme aux graines de lin peut aussi vous aider à traiter beaucoup d’autres douleurs inconfortables…

 

Généralité sur le cataplasme de graines de lin

Le cataplasme est une technique médicinale ancestrale. C’est une bouillie plus ou moins épaisse faites à base de plantes broyées et d’eau.

On l’utilise en général appliqué sur la peau et recouvert d’un linge humide pour diffuser une chaleur agréable qui va agir en diminuant la douleur ressentie. Cette chaleur permet aussi d’augmenter l’efficacité du cataplasme dans le but d’apaiser une inflammation comme :

  • une bronchite
  • un mal de dos
  • des brûlures
  • des douleurs musculaires
  • des douleurs aux articulations

Le cataplasme de graines de lin est un remède très efficace. Surtout si vous le couplez avec d’autres remèdes naturels comme des tisanes qui vous aident à vous défendre contre les maladies en stimulant votre système immunitaire.

graine de lin santé cataplasme

Comment confectionner votre cataplasme de graines de lin

Pour réaliser votre cataplasme de graines de lin vous aurez besoin :

  • de 6 c-à-s de graines de lin entières
  • de l’eau

 

La préparation du cataplasme de graines de lin

  1. Mettez les graines dans une casserole et couvrez les d’eau.
  2. Chauffez le tout jusqu’à ébullition
  3. Une fois à ébullition, laissez frémir 2 ou 3 min puis réduisez le feu et continuer à chauffer quelques minutes.
  4. Couper le feu lorsque vous obtenez une sorte de pâte gélifiée.

 

Utilisation de votre nouveau remède naturel

N’attendez pas que la préparation refroidisse pour l’utiliser. Mais attendez tout de même que la température soit confortable. N’allez pas vous brûler !

Mettez cette préparation au lin dans un linge (une toile fine, ou de la gaze par exemple). Placez la préparation dessus en une couche uniforme et carrée (ou rectangulaire) puis rabattez les coins du tissus dessus.

Allongez-vous et placez le cataplasme sur votre poitrine. Mettez la face lisse du linge contre votre peau et non celle avec les coins de tissus repliés.

Gardez-le en place au moins une heure. Vous pouvez le garder deux heures voire toute une nuit. Mais ce n’est pas vraiment conseillé si vous avez le sommeil agité sous peine de retrouver de la bouillie de lin plein les draps. De plus le cataplasme froid n’est pas aussi agréable que chaud.

Vous en profiterez pour vous reposer durant l’application du cataplasme. Ça fait toujours du bien un peu de repos.

Posted in Graine de lin, Santé and tagged , .

13 Comments

  1. Bonjour. Ces cataplasmes à base de graines de lin réveillent des souvenirs (peu agréables à l’époque) de mon enfance. Ma grand-mère m’en appliquait fréquemment lorsque j’avais des bronchites. Bien des années plus tard je me souviens de picotements un peu désagréables (pour le gamin que j’étais) mais aussi d’une grande efficacité avec de bonnes nuits de sommeil sans tousser. Ces cataplasmes étaient à l’époque commercialisés en pharmacie. Est-ce toujours le cas?

    • Bonjour, effectivement ces cataplasmes sont toujours commercialisés en pharmacie mais dans des formes qui contiennent à la fois de la farine de lin et de la farine de moutarde déshuilées. Le picotement désagréable de votre enfance était peut-être dû à la moutarde ajoutée 😉

      • Merci pour ces précisions. Je testerai à nouveau les cataplasmes à base de graines de lin à l’occasion d’une prochaine bronchite (le plus tard possible) car leur efficacité était redoutable. Il est dommage que l’on ait peu à peu perdu l’usage de tous ces remèdes utiles, pas chers et bien plus sains que nombre de molécules issues de la chimie pharmaceutique.

        • Effectivement, on a perdu beaucoup de chose de nos anciens et de leurs remèdes naturels. On est dans une société de consommation où on ne veut pas perdre de temps à apprendre à faire un produit et le confectionner soi même. On préfère acheter et ne pas se poser de question.
          Cela dit, j’ai bien l’impression que la crise et cette espèce de prise de conscience générale des méfaits (engendrés par la volonté de faire des profits) des produits industriels a poussé les gens à se tourner vers les petits trucs de grand-mère efficaces, naturels, et surtout économiques.
          Peut-être que notre société va se mettre à chercher à nouveau le savoir des anciens… Ça ne serait vraiment pas un mal, m’est avis.

          • Notre société va surtout je l’espère réapprendre à vivre les pieds sur terre. Le progrès n’est pas condamnable, loin s’en faut, et permet d’épargner de nombreuses vies mais bien des maux peuvent être soignés naturellement ou même simplement avec un peu de patience : la survie de notre système de santé est peut-être à la clé, les médicaments coûtant vraiment trop cher. Reste à former les médecins à ces considérations et à contrer le lobbying que mènent en permanence les grandes firmes.

          • Tout à fait, le progrès n’est en rien condamnable s’il se fait avec éthique, humanité et en accord avec l’écologie (Ça me fait penser à une pub pour voitures électriques ou l’action se passe dans un futur parfait mais où les voitures crachent une fumée noire épaisse lol ).
            Notre système de santé est beaucoup trop lié à l’économie pharmaceutique. C’est bien dommage, mais la santé n’est bel et bien qu’un marché. C’est pour cela qu’il n’y a pas de médicaments contre les maladies orphelines, pas assez rentable. Mais tout ça est un autre débat !

    • Bonjour,
      Les nourrissons sont bcp plus fragile que les adultes. Je ne suis pas sûr de savoir si le cataplasme pourrait ou non avoir des effets néfaste sur un petit bébé.
      Le mieux est de vous renseigner auprès de votre pharmacien.

  2. ou peut on en acheter je cherche avec désespoir cette farine de lin et farine de moutarde dans les pharmacies on me dit qu ‘il n’y en a plus
    peut on me renseigner
    Merci à vous

    • Normalement, un pharmacien peut commander pour vous un produit. S’il n’y en a pas en pharmacie, il est possible d’en trouver en grand surface dans le rayon bion-nature, ou chez un épicier.
      Pour la farine de moutarde, je ne sais pas dsl.

  3. moi ma grand mère faisait des cataplasme de graine de lin pour les fausse couche avec un papier brun elle faisait un cœur enduisait de graine de lin et déposait le cœur sur le ventre de la futur maman la pointe du cœur vers les seins

  4. Est ce qu on peut réutiliser un cataplasmes en ke chauffant au micro onde par exemples, ou est ce bon pour une unique utilisation ?

    • Il est préférable de ne l’utiliser qu’une fois car sa conservation n’est pas certaine et cela pourrait éventuellement entrainer des irritations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *